Retour

Le plaisir d'être en vacances en Thiérache

Vue lerzy

J’ai pris l’habitude d’emmener ma famille en Thiérache pour les vacances.

Alors, c’est vrai, pour certains, le mot Thiérache ne dira rien et pour d’autres, l’idée même d’y partir en vacances leur paraîtra saugrenue. Croyez-moi, je ne suis ni sadique avec ma famille, ni masochiste.

Tout d’abord, il faut que je vous dise que notre petite famille vit dans une grande métropole européenne. A Amsterdam, malgré la beauté des canaux et l’attrait de la métropole, l’espace et la liberté manquent cruellement. 

Peu de temps avant ces histoires de pandémie qui nous empoisonnent la vie, nous avons cherché un endroit propice au bonheur en famille et l’avons trouvé en Thiérache. Nous y avons donc déniché une petite maison avec vue et surtout, un bout de nature, rien que pour nous.

À moins de 3 heures de la maison, nous attendent espace, tranquillité, verdure et paysages vallonnés à perte de vue.

vue de Thiérache

Si la Thiérache nous a séduits, ce n’est pas tant pour sa proximité (et oui, les week-ends décidés au dernier moment y sont fréquents) que parce qu’il y fait bon vivre.

Là-bas, on existe ! On se lève, le matin au chant du coq et des oiseaux du bocage que l’on prend plaisir à observer. Rien de tel qu’un petit déjeuner les pieds dans l’herbe pour bien commencer la matinée ! Rien ne presse, on prend le temps de vivre et de décider ce que l’on va faire de notre journée. 

Coq qui chante

Des achats pour préparer un bon dîner, rien de plus facile avec toutes les boutiques, tous les producteurs, maraîchers, fromagers (entre parenthèses, on a découvert le Maroilles et on adore !) et les différents marchés qui nous sont proposés chaque semaine. Du traditionnel, du bio, du local ou de l’artisanal, le choix ne manque pas ! Après tout, l’art de vivre à la française, ça passe par le bien-manger…

marché

Envie de s’activer ? Pour des cyclistes tels que nous, la Thiérache est un paradis quoiqu'un peu accidenté. Et bien oui, le plat pays c’est plus facile, c’est vrai ! Qu’à cela ne tienne, il y a l’EuroVelo 3. C’est relativement plat et sécurisé… 

EuroVelo 3

Sur la route, on y découvre bien des attraits. Les églises fortifiées pour commencer. L’une d’entre elles attire particulièrement les artistes. C’est celle de Jeantes où l’un de nos compatriotes, Charles Eyck a œuvré. La quasi totalité des murs de l’édifice font l’objet de fresques à découvrir, ne serait-ce que par curiosité. Les églises fortifiées, ce sont des constructions mi église, mi château fort. Il paraît qu’elles ont été édifiées au 16ème siècle lorsque les Pays-Bas espagnols descendaient jusqu’ici. En tous cas, elles sont très belles et l’on peut bien souvent y pénétrer. C’est vrai que la Thiérache est jolie… Un des villages, nommé Parfondeval, fait même partie des plus beaux villages de France. Je vous le recommande ! 

églises fortifiées

Notre occasion préférée de découvrir la Thiérache, c’est lors des nombreuses brocantes qui y sont organisées. Tout d’abord, c’est l’occasion de trouver des meubles et de jolis objets, mais aussi de s’immerger parmi les habitants pour profiter du charme désuet de ces journées organisées en toute convivialité. Les Thiérachiens ont le sens de l’accueil. J’en veux pour preuve nos nombreux compatriotes qui ont décidé de s’installer ici à l’année pour créer ici un estaminet, là une chambre d’hôtes, un atelier d’artiste ou encore un restaurant.

Quand il fait beau, ce qui est majoritairement le cas l’été, on peut se poser au bord d’une rivière pour pique-niquer et y tremper les pieds. Nous l’avons déjà fait à la cascade de Blangy en bord de forêt à Hirson. Il y fait bien frais ! On peut aussi faire une descente de l’Oise ou du Ton en canoë. Les enfants ont adoré.

Cascade de Blangy

Bref, beaucoup de choses à faire en journée, mais notre moment privilégié, c’est en soirée, l’été. Après un bon barbecue au doux chant des sauterelles qu’on ne pourra pas manquer, on aime traîner dehors pour observer la voie lactée. Le ciel, en Thiérache, on s’y perd, on se prend à rêver à notre prochain séjour dans ce petit paradis si dépaysant et pourtant si proche. La Thiérache, c’est vrai… On s’y attache !

block marque

Renseignements